Jean Zay, l’inoubliable

Mis en ligne le Posted on par admin

Ancien ministre de la III République, résistant durant la Deuxième Guerre mondiale, Jean Zay a été assassiné en juin 1944 par la Milice. Le transfert de ses cendres au Panthéaon aura lieu le 27 mai, en même temps que celles de Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Pierre Brossolette

De Alain Bandiéra
Jean-Zay(1904-1944)Les 3 étapes de l’hommage rendu à Jean Zay, le 24 janvier, ont figuré, pour les hommes d’aujourd’hui, et la postérité, l’itinéraire passionné et douloureux de cette grande figure de la liberté : de la carrière de Cusset où on tenta de l’anéantir, jusqu’à la mairie de Clermont où eut lieu son procès inique, en passant par la maison d’arrêt de Riom où il fut incarcéré, 3 stations qui dessinent un chemin de croix…. farouchement laïque.
La presse locale a donné le détail des cérémonies d’hommage : nous retiendrons qu’il était, parmi tous ses engagements, un ardent défenseur de l’école publique que les forces obscures n’ont jamais cessé de vouloir détruire , et à laquelle nous sommes plus que jamais attachés.
Le parcours de Jean Zay dépasse très largement la dimension d’un destin individuel : il est chargé de toute l’histoire des idées qu’il n’a cessé de combattre. Les complices du fascisme, les partisans de la collaboration, les adversaires du Front Populaire, ceux qui refusaient « l’école sans dieu » choisissent Jean Zay comme bouc émissaire de leur haine et lui infligent persécutions, tortures, simulacres de procès, jusqu’à l’infâme exécution. Une telle obstination dans la violence, un tel programme de destruction d’un homme, montrent le visage d’une droite réactionnaire qui n’a pas baissé la garde.
De tous les hommages qui l’ont célébré, le plus émouvant, celui qui nous rend le héros éternellement proche et humain, c’est la lecture que fait Marcel Col de la dernière lettre écrite à Madeleine, l’épouse de Jean Zay : il n’y est question que de bonheur, de joie, d’espoir et de courage. Ces convictions-là le dessinent tout entier. A l’heure où la barbarie reprend les armes, le destin de Jean Zay, ses engagements et ses combats résonnent comme des leçons autant que des avertissements. Son nom commence par la lettre Z , rendue célèbre à l’occasion d’un autre assassinat : c’est la première lettre d’un mot grec qui signifie « Il est vivant ».

Je suis CHARLIE

Mis en ligne le Posted on par admin

Je suis CHARLIEAbasourdis. Par ce carnage, la bêtise, la folie, la lâcheté, ont frappé fort.

Tristes. Devant cette perte d’esprits parmi les plus grands, libres et lumineux ; de fonctionnaires de police démunis devant un commando fanatique lourdement armé ; et d’autres collaborateurs du journal, ce journal symbole de la liberté de pensée et de la liberté d’expression.

Et déterminés. Les membres du Cercle Condorcet de Clermont-Fd sont déterminés à défendre les valeurs de notre République laïque et à opposer les Lumières à l’obscurantisme, contre les intégrismes qui détournent des religions au service de la tyrannie.

Charlie-rassemblement

Laïcité : une nécessaire vigilance

Mis en ligne le Posted on par admin

La dernière réunion de notre cercle (lundi 6 octobre 2014) a été l’occasion de soulever la question de la laïcité, et de rappeler combien elle demeure une question brûlante :
– les deux derniers numéros d’un magazine hebdomadaire lancent un cri d’alarme contre la multiplication des attaques contre la laïcité. Un président d’université (1) y dénonce en particulier les comportements et exigences de certains étudiants qui veulent réintroduire les lois de leurs religions à l’intérieur des locaux universitaires : port du voile, refus des étudiantes de passer des examens avec des examinateurs masculins, refus de participer à des examens le samedi, demande de création de salles de prières, d’un stand de sandwiches halal… Revendications jugées inquiétantes par l’auteur de l’article ;
– à la faveur des nouveaux dispositifs des rythmes scolaires, on voit ici et là s’infiltrer dans les écoles,  certaines associations qui se livrent au prosélytisme religieux, sous couvert d’activités culturelles ;
– le bulletin Auvergne Laïque a relevé dans son éditorial, la création d’une commission des droits en Alsace et en Moselle où figurent les représentants des 3 religions officielles (catholique, protestante et juive, toute autre religion n’étant pas représentée) et d’où tout représentant laïque est exclu ! Cette mesure ne permet plus d’espérer l’abolition du concordat qui, dans la république française, constitue une exception intolérable.

Les membres du Cercle Condorcet de Clermont-Ferrand s’accordent à dénoncer la gravité de ces événements et la nécessité d’une vigilance et d’une mobilisation permanentes en faveur de la laïcité. Il convient de  faire respecter les lois de 1905, comme l’a proclamé l’assemblée nationale des DDEN (2) dont un membre du cercle s’est fait l’écho.

Toutefois en dehors des positions éthiques, le cercle ne peut que réaffirmer,  qu’il appartient aux législateurs et au gouvernement d’apporter des solutions à ces problèmes.

(1) L’Université, territoire sacrifié de la laïcité, par S.Mayol, dans Marianne, octobre 2014

(2) Quelle école de la République pour le XXIème siècle…, bulletin des DDEN, septembre 2014

La laïcité (encore) en débat

Mis en ligne le Posted on par admin

• « Laïcité scolaire: une exigence d’émancipation »

HPenaRuizinterview de Henri Péna Ruiz sur Médiapart, qui comporte en particulier une mise au point sur les dispositions de la loi Stasi de 2004 concernant les signes ostentatoires en milieu scolaire.
Auteur du Dictionnaire amoureux de la laïcité (Plon, 2014) et ancien membre de la Commission Stasi sur la laïcité dans la République, Henri Pena-Ruiz répond aux enseignants qui demandaient ici-même (à Médiapart, ndlr), le 12 mars, l’abrogation de la loi dite « sur le voile à l’école ». Issue des travaux de la Commission, la loi a selon lui « été salutaire ».
->Accèder à l’article d’édition de Médiapart, en date du 18 mars 2014

• Sur l’affaire « Baby-Loup » et la montée des extrêmes

rapport d’audition de La Fédération Nationale de la Libre Pensée par l’Observatoire de la Laïcité
->Accèder au compte-rendu d’audition, par le Rapporteur Général de l’Observatoire de la Laïcité

Rumeur de genres

Mis en ligne le Posted on par admin

Dans une tribune parue dans Le Monde du 7 février 2014, Jean-Marc Roirant, secrétaire général de la Ligue de l’enseignement s’indigne de la rumeur qui a couru à propos d’une soi-disante introduction à l’école d’une soi-disante « théorie des genres » et rétablit la vérité sur ce qui n’est qu’une nouvelle dimension dans l’apprentissage des savoirs de base dans le cadre d’une école laïque
->lire la tribune de J.M. Roirant (extrait du Monde)